• PARTICULIERS : 📦 LIVRAISON OFFERTE DÈS 800€ D'ACHAT
  • LIVRAISON SOUS 3 SEMAINES
  • -10% SUITE À NOTRE PASSAGE DANS L'ÉMISSION, CLIQUEZ SUR LA TV EN BAS À GAUCHE 📺

Votre panier (0)

Finaliser ma commande
  • Livré sous 15 jours ouvrés

  • Paiement sécurisé

  • Conseillers disponibles

Deux personnes qui travaillent en entrepôt dont un superviseur de chantier cool roof.
Peinture réflective
7 MIN. DE LECTURE

Vers des entrepôts durables et sobres en énergie

7 MIN. DE LECTURE

Immobilier logistique de demain : quelles solutions pour des entrepôts plus durables ?

 

Entrepot logistique batiment

L’enjeu de décarbonation pour les entrepôts logistiques

 

Qui dit entrepôt logistique dit à la fois transports et bâtiments, soit deux secteurs qui pèsent lourds sur la facture énergétique et sur la dette carbone de la France.

 

Le secteur transport comptait pour 30 % du total de gaz à effet de serre (GES) émis par la France en 2018 dont 95 % liés aux transports routiers. De son côté, le secteur du bâtiment pesait pour 18 % des émissions la même année. (Source : Stratégie Energie climat)

 

Ces deux secteurs portent donc de gros enjeux de décarbonation poussés au niveau réglementaire avec des objectifs intermédiaires et des plans ambitieux.

 

Décarbonation des entrepôts et réglementation

 

Ces dernières années ont vu les questions autour de l’énergie et l’environnement s’étoffer au niveau réglementaire pour les entrepôts logistiques, situés à la croisée des chemins entre bâtiments et transports. Entre la toute fraîche RE 2020, la loi Climat et Résilience de 2021 et le décret tertiaire de 2018, la tendance est claire.

 

La RE2020 : une nouvelle réglementation pour une construction plus durable et plus sobre

 

Il s’agit de la dernière réglementation environnementale. Elle a débuté au 1er Janvier 2022. Elle fixe un cadre ambitieux articulé autour de trois axes : la sobriété énergétique des bâtiments, l'impact carbone des constructions neuves et en matière de confort d’été.

 

Le volet tertiaire pour les bâtiments spécifiques (dont la logistique dépendra) fera l’objet d’un accord ultérieur. La tendance de fond est là, autant l'anticiper.

 

Le décret tertiaire : la sobriété énergétique comme levier de durabilité

 

Le décret tertiaire fixe un cap ambitieux pour un objectif de décarbonation complète à l’horizon 2050. Tous les entrepôts logistiques de plus de 1000 m² sont concernés par ce décret qui encadre la réduction des consommations d'énergies. Le premier jalon prévu pour 2030 fixe un objectif de -40 % de consommation énergétique.

 

Les résultats sont désormais attendus pour éviter amendes et mise au pilori publique (principe du shame&name).

 

La loi Climat et Résilience : le véritable enjeu de la logistique durable

 

La loi Climat et Résilience de 2021 encadre entre autres la bétonisation et l’artificialisation des sols avec un objectif de zéro artificialisation nette en 2050. Une loi qui aura un impact certain sur les édifices logistiques.

 

Elle pèse également au niveau routier : elle étend également les zones à faibles émissions (ZFE-m) à l’ensemble des agglomérations de plus de 150 000 habitants ; elle prévoit la fin de la vente de poids lourds à énergie fossile d’ici à 2040, la mise en place d’une écotaxe dans certaines régions volontaires et des tarifs de péages indexés sur les performances environnementales des poids lourds. Des mesures qui ne seront pas sans impact sur la flotte de camions et leurs trajets dans les années à venir.

 

Un contexte qui pousse l’immobilier logistique à s’adapter durablement

 

Ces enjeux réglementaires rejoignent une situation environnementale alarmante et une conjoncture économique marquée par la flambée des prix de l’énergie.

 

Comment inscrire la filière logistique et plus particulièrement l'immobilier logistique dans cette équation ?

 

Au-delà des camions qui marquent la filière logistique dans l’imaginaire collectif, le secteur logistique est également présent à travers les 78 millions de mètres carrés d'entrepôts qui maillent notre territoire (Source: France Logistique).

 

Si les constructions neuves se doivent dorénavant de respecter les contraintes réglementaires de la RE 2020, les 78 millions de m² en exploitation présentent divers niveaux d’optimisation possibles en fonction de leur âge, usage et localisation.

 

Diverses solutions sont envisageables pour viser la sobriété énergétique, améliorer le confort estival, ou limiter l’impact environnemental… 

 

Principaux leviers pour des entrepôts logistiques durables

 

Un entrepôt durable et sobre en énergie avec un éclairage LED

 

Un entrepôt est un espace clos, haut de plafond, sans fenêtres, mais agrémenté de puits de lumières ponctuels, occupé par des racks de hauteurs diverses. Ces lieux, par leur fonctionnement (la plupart du temps à l’année 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7), leur usage et leur agencement supposent un important besoin d'éclairage.

 

Étant donné l’importance sur la consommation électrique de ce pôle, le changement pour un éclairage LED permet de réaliser de substantielles économies d'énergies.

 

Pour maximiser les économies, il faut également bien anticiper les emplacements des points de lumière et leur régime de fonctionnement (régime lié aux périodes d’activités de l’entrepôt - réduction de l’éclairage, éclairage éteint à certains horaires, éclairage couplé à des détecteurs de mouvement…).

 

L’entrepôt durable limite le recours à la climatisation avec l’effet toiture blanche

 

Les entrepôts logistiques sont composés de grands espaces. Ils sont donc autant difficiles à chauffer qu’à refroidir. Peu d’entrepôts sont climatisés, l'écrasante majorité des entrepôts climatisés sont des entrepôts froids. L’impact de la climatisation dans leur budget est un curseur à suivre. En effet, le froid peut représenter plus de la moitié des consommations d’un entrepôt à température dirigée.

 

L’enjeu est donc de taille pour l’entrepôt durable de demain.

 

Un toit dit cool roof est une solution qui permet à ces entrepôts de s’affranchir davantage de la climatisation, d’être plus résistants aux écarts de température et moins énergivores. Un bâtiment au toit réfléchissant peut générer une économie de consommation de climatisation allant jusqu'à 40 %.

 

Une solution qui permet à la fois un gain sur la facture et qui permet d’aligner les objectifs du décret tertiaire tout en renforçant la résilience du bâti dans un contexte de réchauffement climatique.

Isoler les entrepôts pour les rendre durables

 

La plupart des édifices logistiques en exploitation sont âgés de plus de 10 ans et peu équipés pour résister au stress thermique. À vrai dire, il existe un vaste parc d’entrepôts qui ne sont pas isolés et souffrent de ponts thermiques criants.

 

La marche pour les transformer en entrepôts résilients est importante. Les propriétaires et exploitants sont aujourd'hui sommés par le décret tertiaire de prouver des économies d'énergie. Si un toit blanc réfléchissant type Enercool est une première piste, certains travaux d’isolation thermique pourront être envisagés. Si les travaux sont lourds, les aides CEE permettent de financer une part importante des travaux.

 

L’entrepôt durable est producteur d'énergie verte

 

Les entrepôts sont bien souvent des surfaces qui semblent propices à la production photovoltaïque : de larges toitures, dans un environnement dégagé donc bien exposées…

 

Et la volonté est là, la charte d'engagement réciproque pour la performance environnementale et économique de l’immobilier logistique signée par l'Etat avec Afilog en témoigne. Elle prévoit que les nouveaux permis déposés incluent un seuil minimal de 50 % de surface dédiée à la production d’énergie solaire.

 

Si les nouveaux entrepôts sont souvent prévus pour supporter ces installations, les édifices plus anciens sont plus complexes à équiper. En effet, en rénovation, les structures plus anciennes n’ont pas été pensées pour supporter les panneaux photovoltaïques (poids, structure, étanchéité…).

 

Dommage de ne pas exploiter des toitures terrasses immenses….

 

Impact environnemental des entrepôts : artificialisation, préservation de la biodiversité.

 

Autre point à considérer pour une filière plus vertueuse : l’utilisation du foncier. En effet, la filière logistique compte parmi les acteurs consommateurs de terrain. Quoique bien après le résidentiel, le secteur logistique reste gourmand en surface et compte pour 4 % des sols artificialisés.

 

Construits en zones péri-urbaines, souvent sur des terres précédemment agricoles, ils occupent de larges zones. Ces constructions soulèvent à la fois des questions pour la protection de la biodiversité, l’effet d'îlots de chaleur urbains, la diminution des terres agricoles et augmentent le risque d'inondations.

 

Là encore, l’état légifère, avec un objectif de zéro artificialisation nette d’ici à 2050 dans le cadre de la loi Climat et Résilience.

 

Les alternatives se précisent : réutilisation de friches pour implanter de nouvelles plateformes, gestion de l’eau avec des sols drainants, constructions de haies, refuges pour la faune (ruches, nichoirs…). Ces dispositions sont déjà intégrées par Afilog et mentionnées à la Charte d'engagement réciproque pour la performance environnementale et économique de l’immobilier logistique.

 

Un entrepôt durable : maillon d’une logistique efficace

 

Un entrepôt est avant tout un endroit dédié à l'optimisation. On parle de chaîne logistique a raison, il s’agit d’une succession d'étapes de la commande à la livraison. Chaque étape est optimisée pour le bon fonctionnement de toute la chaîne.

 

Un entrepôt durable est un maillon de cette chaîne, les flux y sont également optimisés. Chaque opération doit être efficace, économe et porteuse de valeurs. Pour plus de durabilité et d’efficacité, les optimisations ont lieu sur les quais de chargement et de déchargement, dans les espaces de stockage et lors des préparations de commandes, lors des prises de RDV

 

Les pistes à explorer pour davantage de durabilité et d'efficacité portent sur la réduction des emballages et des déchets d’emballages, optimisation des agencements (réduction de l’espace et de l’emprise au sol), parfait pilotage des entrées et sorties pour limiter l’attente sur les quais, optimisation des camions et trajets (regroupement de commande, taux de remplissage optimisé)...

 

Cela passe par de bons outils de gestions logistiques tant pour l’entrepôt que pour les responsables logistiques. Ces outils permettent une visibilité sur les flux pour les membres de l’entrepôt comme pour le client et mettent en lumières les optimisations possibles.

 

 

Ces articles pourraient vous plaire

Femme avec coup de soleil qui représente la chaleur de son logement sans climatisation
Chaleur
5 MIN. DE LECTURE
11 JUN. 2023

5 gestes à adopter pour protéger son logement de la chaleur sans climatisation

Comment rafraichir son logement et résister aux fortes chaleurs sans climatiser ?   Les effets...
LIRE L'ARTICLE
Licorne devant arc en ciel image poétique pour évoquer le cool roof
Peinture réflective
4 MIN. DE LECTURE
8 FEB. 2022

C'est quoi une peinture réflective ? Et pourquoi notre Enercool est bien plus cool qu'une peinture blanche classique ?

3 principes pour bien comprendre la peinture réflective et ce qui la différencie d'une peinture...
LIRE L'ARTICLE
Bloc surface sous l'eau et au-dessus de l'eau (iceberg) pour représenter la partie cachée, non visible
Environnement
4 MIN. DE LECTURE
12 JUL. 2021

Quelle surface faudrait-il repeindre pour compenser le réchauffement climatique ?

Sur quelle surface faudrait-il appliquer de la peinture réflective pour compenser le réchauffement climatique ?...
LIRE L'ARTICLE
Ville avec soleil qui représente les îlots de chaleur un enjeu de la ville durable
Chaleur
7 MIN. DE LECTURE
27 JUN. 2022

Lutter contre les îlots de chaleur : enjeu de la ville durable

Adapter nos villes pour résister au phénomène d'îlot de chaleur urbain   Îlot de chaleur...
LIRE L'ARTICLE
  • Femme avec coup de soleil qui représente la chaleur de son logement sans climatisation
    Chaleur
    5 MIN. DE LECTURE
    11 JUN. 2023

    5 gestes à adopter pour protéger son logement de la chaleur sans climatisation

    Comment rafraichir son logement et résister aux fortes chaleurs sans climatiser ?   Les effets...
    LIRE L'ARTICLE
  • Licorne devant arc en ciel image poétique pour évoquer le cool roof
    Peinture réflective
    4 MIN. DE LECTURE
    8 FEB. 2022

    C'est quoi une peinture réflective ? Et pourquoi notre Enercool est bien plus cool qu'une peinture blanche classique ?

    3 principes pour bien comprendre la peinture réflective et ce qui la différencie d'une peinture...
    LIRE L'ARTICLE
  • Bloc surface sous l'eau et au-dessus de l'eau (iceberg) pour représenter la partie cachée, non visible
    Environnement
    4 MIN. DE LECTURE
    12 JUL. 2021

    Quelle surface faudrait-il repeindre pour compenser le réchauffement climatique ?

    Sur quelle surface faudrait-il appliquer de la peinture réflective pour compenser le réchauffement climatique ?...
    LIRE L'ARTICLE
  • Ville avec soleil qui représente les îlots de chaleur un enjeu de la ville durable
    Chaleur
    7 MIN. DE LECTURE
    27 JUN. 2022

    Lutter contre les îlots de chaleur : enjeu de la ville durable

    Adapter nos villes pour résister au phénomène d'îlot de chaleur urbain   Îlot de chaleur...
    LIRE L'ARTICLE