• PARTICULIERS : 📦 LIVRAISON OFFERTE DÈS 800€ D'ACHAT
  • LIVRAISON SOUS 3 SEMAINES
  • -10% SUITE À NOTRE PASSAGE DANS L'ÉMISSION, CLIQUEZ SUR LA TV EN BAS À GAUCHE 📺

Votre panier (0)

Finaliser ma commande
  • Livré sous 15 jours ouvrés

  • Paiement sécurisé

  • Conseillers disponibles

La question du confort d’été chez les bailleurs sociaux
Chaleur
Economies d'énergie
Peinture réflective
4 MIN. DE LECTURE

La question du confort d’été chez les bailleurs sociaux

4 MIN. DE LECTURE

Le réchauffement urbain estival et les problématiques de confort : un défi croissant pour les bailleurs sociaux 

 

 

L'été 2022 a été un témoin alarmant de l'impact du réchauffement urbain sur la qualité de vie dans les logements sociaux. Avec 59 % des Français ayant souffert de la chaleur dans leur habitat (source : Fondation Abbé Pierre - Rapport sur la précarité énergétique d’été), la précarité énergétique ne se limite plus au froid hivernal, mais englobe désormais les vagues de chaleur estivales​​. Les bâtiments mal isolés, se transforment en "fours" durant les périodes caniculaires, pouvant aller jusqu’à mettre en danger la santé et le bien-être des résidents. 

 

Les quartiers populaires sont plus touchés que les autres, la part de logement social ( Plus d’information sur les types de logements sociaux) y est plus importante. Les bâtiments y sont souvent plus anciens, moins bien isolés et l’univers bétonné qui les entoure offre moins d’ilôt de fraicheur pour respirer. Dans ce contexte, les solutions innovantes capables de combattre efficacement ces effets néfastes du changement climatique sont devenues indispensables y compris pour les bailleurs sociaux. Enercool, avec ses peintures réflectives, offre une réponse prometteuse à ce défi urbain croissant.

 

Trouver des solutions pour un urbanisme plus frais :  

La chaleur, de multiples enjeux pour les organismes HLM.

Les vagues de chaleur posent de nombreuses questions aux bailleurs sociaux. Tout d'abord, le confort des habitants est au cœur des préoccupations. Les températures élevées peuvent rendre les logements inconfortables, ce qui entraîne des plaintes des locataires récurrentes pour les bâtiments concernés. De plus, les populations de ce type de logement sont souvent plus vulnérables, plus fragiles et sensibles à la chaleur que la moyenne avec un nombre plus important de personnes âgées et souffrant de problèmes de santé (source: Fondation Abbé Pierre et Notre Affaire à tous). 

Les bailleurs doivent étudier la qualité d’usage de leur parc et intègrent à cette qualité la sécurité des biens et des personnes. Il est essentiel que les bailleurs sociaux envisagent des solutions efficaces pour faire face à ces défis et garantir le confort et la sécurité de leurs locataires. Les questions climatiques sont aujourd’hui pleinement considérées et les premières études et retours d’expériences pour assurer le bien-être des occupants pendant ces périodes sont partagés. 


Confort d’été : entre rénovation de l’existant et construction d’un parc neuf adapté

 

Pour permettre une amélioration des conditions de vie des occupants, plusieurs angles sont étudiés pour améliorer les bâtiments existants: l’isolation, la conception, l’orientation, les volumes, les matériaux ainsi que l’environnement direct entourant le bâti.

S’il n’y a pas d’obligation pour les projets de rénovation, pour les bâtiments neufs, la réglementation s’applique. La RE 2020 inclut désormais un indicateur exprimé en degré heure à ne pas dépasser afin de mieux prendre en compte le confort d’été.


Des solutions complémentaires à cumuler pour protéger massivement les bâtiments en été : 

 

Enveloppe et espaces

 

C’est le premier geste à réaliser, il permettra des gains à la fois hivernaux et estivaux. L’enveloppe complète du bâtiment est à considérer : toiture, parois vitrées et verticales, sol.

C’est une solution onéreuse mais à l’impact thermique très important.

 

La conception des lieux et repenser les espaces est aussi une question importante : pour améliorer le confort d’été intégrer des logements traversants qui seront plus exposés d’un côté mais plus dans la fraîcheur de l’autre, permet d’équilibrer les températures, de mieux ventiler les espaces et d’améliorer le confort.

 

Fenêtre

 

Nombre de bâtiments et de logements sociaux sont dépourvus de volets ou stores. En fonction de leur exposition, certains logements subissent alors directement la chaleur sans possibilité de s’en prémunir.

L'intégration de volets, occultants, stores, brises soleil, l’ajout de balcons suffisamment profond .., permet de réduire de manière considérable l’entrée de soleil en été et d’améliorer le confort estival.

 

Toitures 

 

Les espaces où la chaleur est la plus importante sont souvent situés aux derniers étages. Plusieurs facteurs expliquent cela : la chaleur monte, ils sont plus facilement exposés (en RDC il y a de l’ombre plus vite avec les constructions avoisinantes) et la toiture surchauffe du fait des limites d’isolation et du fait des matériaux sélectionnés.

 

Traiter les toitures permet d’agir plus spécifiquement sur les derniers étages de ces bâtiments.

A cela plusieurs solutions : opter pour des toitures végétalisées si la structure le permet ou pour des revêtements à albédo élevés comme les peintures cool roof et les étanchéités réflectives. 

 

Zoom sur les peintures réflectives

Ces technologies avancées, appliquées sur les toitures, jouent un rôle clé dans la réduction de la température des bâtiments. En réfléchissant une grande partie du rayonnement solaire, ces peintures ou revêtement d'étanchéité préviennent l'accumulation de chaleur, contribuant ainsi à un environnement intérieur plus frais et plus supportable durant les épisodes de forte chaleur.

La végétalisation, cette solution est également remarquable d’un point de vue efficacité. Non seulement elle permet de réduire la température intérieure des bâtiments sous toiture, mais elle offre également une alternative écologique et économique à la climatisation traditionnelle​​.

En réduisant la dépendance à la climatisation, elle contribue à diminuer considérablement la consommation énergétique et les coûts associés, ce qui est particulièrement pertinent dans le contexte actuel de hausse des prix de l'énergie​​.

Enercool est un spécialiste des peintures réflectives innovantes pour les toitures aussi appelées peinture cool roof. Ces peintures réduisent efficacement la température des bâtiments, offrant ainsi un soulagement immédiat aux résidents lors des épisodes de chaleur extrême​​ sans nécessairement avoir à installer des blocs de climatisation.

En outre, la durabilité de la peinture Enercool, avec une tenue de plus de 10 ans, assure un investissement rentable sur le long terme pour les bailleurs sociaux. Cela permet non seulement de maximiser le confort des occupants, de prolonger la durée de vie des étanchéités, mais aussi de contribuer à la préservation de l'environnement urbain pour les années à venir​​. 

En conclusion, les peintures réflectives représentent une solution innovante et durable pour faire face aux défis posés par le réchauffement urbain. Elles offrent un moyen efficace et économique pour améliorer le confort des résidents tout en réduisant l'impact environnemental des bâtiments.



BAILLEURS SOCIAUX, EN SAVOIR PLUS

 


Ventilation

 

Une mise à niveau des systèmes de ventilation permettra également mieux réguler les températures. Cela passe par de nouveaux systèmes de ventilation ou même par des fenêtres qui puissent être ouvertes en toute sécurité pour que tous les étages profitent de l’air ambiant plus clément du soir et du matin.

 

Prendre en compte les critères extérieurs

 

Les bâtiments sont à placer dans leur contexte autant que possible , il est tout aussi important de lutter contre les îlots de chaleur (Lien blog) créés par la densité urbaine, la bétonisation notamment.

 

Dès que cela est possible aux abords immédiats des logements sociaux, penser à végétaliser, débiter, sélectionner des matériaux clairs pour les façades et ramener de l’eau pour renforcer la fraîcheur.

 

Former

 

Éduquer les usagers sur les bonnes pratiques pour limiter les entrées : savoir bine se calfeutrer la journée, ouvrir la nuit, afin de limiter l'impact des modes de vie des occupants sur la température ressentie.

 

Confort d’été : les premières implémentations en cours 

 

Des outils développés pour le sujet

 

Le sujet est sur le devant de la scène depuis le lancement de la RE 2020 et l’Union Sociale pour l’habitat s’engage sur le sujet( Source : Extrait vidéo du Congrès HLM 2023 sur le confort d’été), elle a notamment développé un outil pour permettre d’identifier les leviers et les actions prioritaires par bâtiment. 

Une évaluation des risques qui se fait via l’outil RITE acronyme de Risque d’inconfort thermique d’été (source: Union Sociale pour l'Habitat). Spécialement développé pour les bailleurs sociaux, il permet d’appréhender le confort d’été via des simulations thermiques dynamiques des bâtiments existants ou à construire. Il compare ensuite les solutions techniques possibles en amont d’un projet de réhabilitation.

Sur base de ces calculs et des travaux réalisés, les organismes sociaux peuvent ensuite partager leur retour d’expérience et s’inspirer.

D’autres organismes peuvent également aider : le Cerema est capable d'analyser les performances des bâtiments, d’étudier l'ensoleillement par bâtiment …

Le CSTB s’implique aux côtés de l’USH sur ces sujets pour passer à l’action via l’outil Renoptim. L’outil permet de cibler les logements prioritaires selon le niveau de confort et leur capacité d’adaptation aux vagues de chaleur. Il permet ensuite d’identifier les solutions adéquates à mettre en œuvre.

 

Exemples de chantiers réalisés par Enercool

Chantier mené pour Paris Habitat en 2022

Paris Habitat a mené un chantier de mise en peinture réflective sur le toit d’un logement social du 20ème arrondissement de la capitale.

Le projet concerne un immeuble des années 60 avec un bâtiment jumeau à deux pas, servant de témoin lors de l’opération.

Les bâtiments ont été tous deux suivis par des relevés de température afin de comparer les gains.

Les gains mesurés ont été en moyenne de 2°C dans les logements situés sous toiture.

Le bailleur social conclut que la solution est intéressante et à utiliser en complément d’autres alternatives.





ECHANGER SUR UN PROJET

Ces articles pourraient vous plaire

Femme avec coup de soleil qui représente la chaleur de son logement sans climatisation
Chaleur
5 MIN. DE LECTURE
11 JUN. 2023

5 gestes à adopter pour protéger son logement de la chaleur sans climatisation

Comment rafraichir son logement et résister aux fortes chaleurs sans climatiser ?   Les effets...
LIRE L'ARTICLE
Licorne devant arc en ciel image poétique pour évoquer le cool roof
Peinture réflective
4 MIN. DE LECTURE
8 FEB. 2022

C'est quoi une peinture réflective ? Et pourquoi notre Enercool est bien plus cool qu'une peinture blanche classique ?

3 principes pour bien comprendre la peinture réflective et ce qui la différencie d'une peinture...
LIRE L'ARTICLE
Bloc surface sous l'eau et au-dessus de l'eau (iceberg) pour représenter la partie cachée, non visible
Environnement
4 MIN. DE LECTURE
12 JUL. 2021

Quelle surface faudrait-il repeindre pour compenser le réchauffement climatique ?

Sur quelle surface faudrait-il appliquer de la peinture réflective pour compenser le réchauffement climatique ?...
LIRE L'ARTICLE
Ville avec soleil qui représente les îlots de chaleur un enjeu de la ville durable
Chaleur
7 MIN. DE LECTURE
27 JUN. 2022

Lutter contre les îlots de chaleur : enjeu de la ville durable

Adapter nos villes pour résister au phénomène d'îlot de chaleur urbain   Îlot de chaleur...
LIRE L'ARTICLE
  • Femme avec coup de soleil qui représente la chaleur de son logement sans climatisation
    Chaleur
    5 MIN. DE LECTURE
    11 JUN. 2023

    5 gestes à adopter pour protéger son logement de la chaleur sans climatisation

    Comment rafraichir son logement et résister aux fortes chaleurs sans climatiser ?   Les effets...
    LIRE L'ARTICLE
  • Licorne devant arc en ciel image poétique pour évoquer le cool roof
    Peinture réflective
    4 MIN. DE LECTURE
    8 FEB. 2022

    C'est quoi une peinture réflective ? Et pourquoi notre Enercool est bien plus cool qu'une peinture blanche classique ?

    3 principes pour bien comprendre la peinture réflective et ce qui la différencie d'une peinture...
    LIRE L'ARTICLE
  • Bloc surface sous l'eau et au-dessus de l'eau (iceberg) pour représenter la partie cachée, non visible
    Environnement
    4 MIN. DE LECTURE
    12 JUL. 2021

    Quelle surface faudrait-il repeindre pour compenser le réchauffement climatique ?

    Sur quelle surface faudrait-il appliquer de la peinture réflective pour compenser le réchauffement climatique ?...
    LIRE L'ARTICLE
  • Ville avec soleil qui représente les îlots de chaleur un enjeu de la ville durable
    Chaleur
    7 MIN. DE LECTURE
    27 JUN. 2022

    Lutter contre les îlots de chaleur : enjeu de la ville durable

    Adapter nos villes pour résister au phénomène d'îlot de chaleur urbain   Îlot de chaleur...
    LIRE L'ARTICLE